Maître d’ouvrage: Conseil régional Région Centre
Mission: commande d’oeuvre: Conception et exécution
Surface: 210 m²
Coûts: conception 2 000 euros HT / Travaux 11 000 € HT


projet réalisé avec Olivier Barthelemy, céramiste

Les jardins botaniques sont des témoins privilégiés de la biodiversité, associant harmonieusement une multitude de végétaux avec leur signifiant. Foisonnement de plantes, foisonnement d’étiquettes…
Mais combien d’étiquettes n’ont plus la plante qui leur correspond ?
Ce jardin énonce, à travers l’évocation systématique des espèces disparues, la dissociation violente établie entre l’homme et la nature.
Sur le pourtour du jardin, les carrés d’étiquettes évoquant les espèces disparues sont recouverts par d’épais massifs d’arbustes, qui semblent vouloir recoloniser la surface ordonnée du sol.
Le visiteur ayant pénétré dans le jardin se retrouve finalement dans une disposition de plantes de plus en plus archaïque, dévoilant à l’arrière des buissons de petits foyers de végétation abondante, fleurie et odorante.
L’homme est accueilli au sein de ces microcosmes, comme une invitation à réintégrer le cœur de la nature.


jardin-chaumont-02
16

jardin-chaumont-05

jardin-chaumont-03


jardin-chaumont-01